Notre Ennéatype est-il inné, c’est une question qui revient régulièrement, souvent accompagné d’une seconde à savoir Peut-on changer de type Ennéagramme.

La réponse à la première question est claire : Non notre type Ennéagramme n’est pas inné, mais bien acquis. De quelle manière ? Dans notre enfance, nous avons privilégié certains types de réponses aux stimulus extérieurs, par rapport à d’autres réactions possibles. Avec le temps, les types de réactions avec lesquels nous étions plus à l’aise deviennent une habitude.
D’autre part, ce mode d’être au monde entraine à ce que nous voyons le monde sous un angle bien précis, celui de notre type, aux dépends des autres visions possibles (ce phénomène est bien expliqué dans une vidéo d’introduction à l’Ennéagramme). Nous voici donc avec une façon de voir les choses et d’y réagir bien précise, celle de notre profil Ennéagramme.

La seconde question est plus délicate, car elle pourrait cacher différentes choses en réalité. S’agit-il bien de savoir si l’on peut bien changer de type, un 5 deviendrait de base 6 par exemple. Est-ce plutôt une question relative à l’influence des ailes et des flèches, voire des sous-types, qui ‘colorent’ notre type, le rendent particulier jusqu’à sembler relativement éloigné de la vision stricte, parfois un peu caricaturale que l’on peut avoir de chaque profil. Enfin, la question est-elle de savoir si l’on peut changer, évoluer.

Prenons les choses dans l’ordre. Non, on ne peut pas changer de type. Il est certes possible de se penser tel ou tel profil, alors que nous sommes en réalité d’un autre ; mais ce n’est pas changer de type. Sur le 2e point, oui évidemment, les ailes et les flèches, le sous-type, cela a une grande influence. Et en prendre conscience peut amener à comprendre notre position sur l’Ennéagramme d’une manière plus singulière que la simple connaissance du type de base. Enfin, bien sûr nous pouvons évoluer, heureusement car c’est un peu le but de l’Ennéagramme ! Comme pour le point précédant, il s’agit d’un enjeu important, central de l’Ennéagramme, et la meilleure façon de l’aborder est sans doute de choisir un bon livre.